24/09/2006

Histoire de l'île

(W.I. POCOCK, "Five Views of the Island of St Helena", London, 1815.)

 

 

Histoire de l'île

I. DÉCOUVERTE ET PÉRIODE PORTUGAISE

21 mai 1502: L'île est découverte par l'Amiral portugais João da Nova qui en prend possession au nom du Portugal et la nomme Sainte-Hélène du nom de la mère de l’Empereur Constantin dont on célébrait précisément la fête.

1513: Fernão Lopez, un prisonnier portugais déserteur et renégat s'enfuit d'un navire de retour des Indes. Il sera le premier habitant de l'île, y séjournant seul pendant plus de dix ans. Il revient en Europe avant de s'en retourner à Sainte-Hélène où il finit sa vie.

Seconde moitié du 16e siècle: L'île devient le refuge d'aventuriers et d'esclaves en fuite. Des missionnaires sont envoyés par le Portugal pour évangéliser et soigner les nouveaux habitants.

1588: Thomas Cavendish réclame l'île de Sainte-Hélène au nom de l’Angleterre.

Début du 17e siècle: Les Portugais n'ont plus de prétentions sur l'île. Une lutte s'engage entre Anglais et Hollandais pour sa possession.

1633: Les Hollandais réclament formellement l'île qu'ils ont l'intention de coloniser. Le projet n'aboutit pas.

dutton (The St Helena Institute)

 

 

 

 

II. LE TEMPS DE LA COMPAGNIE DES INDES ORIENTALES

1659: La Compagnie des Indes Orientales envoie le Capitaine John Dutton s'établir à Chapel Valley pour sécuriser la route des Indes. Il devient le premier gouverneur de l'île. Le fort qu'il y construit sera baptisé "James Fort" en l'honneur du futur Jacques II. Le village qui prend forme près du fort devient "Jamestown" et Chapel Valley sera rebaptisée "James Valley".

1er Janvier 1673 - 15 Mai 1673: Les Hollandais débarquent au sud-ouest de l'île et prennent position sur les hauteurs de Jamestown. Le gouverneur Beale et ses hommes sont contraints de prendre la fuite à bord du "Humphrey and Elizabeth". Quelques mois plus tard le Capitaine Munden reconquiert Sainte-Hélène après avoir débarqué ses hommes à l'est et bombardé le fort.

1673: Le roi Charles II octroie une nouvelle charte à la Compagnie des Indes Orientales qui devient propriétaire de l'île et bénéficie de tous les droits de souveraineté.

1676: Le jeune astronome Edmund Halley se rend à Sainte-Hélène pour y dresser une carte stellaire de l'hémisphère sud.

1691: Le navigateur et aventurier William Dampier visite Sainte-Hélène.

Fin du 17e siècle et 18e siècle : Cette période est marquée par plusieurs mutineries. Les fuites d'esclaves et de soldats étaient également fréquentes. Souvent mal équipés, ils trouvaient en mer une mort certaine.

1708: À la suite de rivalités entre la compagnie initiale et la Nouvelle Compagnie des Indes Orientales, les deux compagnies fusionnent.

1775: James Cook fait escale à Sainte-Hélène.

imageVSJ (Sir Robert Brooke: The St Helena Institute)

1795: Le gouverneur Brooke émet l'idée de la prise du Cap de Bonne-Espérance. Celle-ci devint réalité, mais le corps expéditionnaire frôla le désastre. Le gouverneur poursuivit aussi la politique de développement horticole de ses prédécesseurs et limita le pouvoirs des maîtres sur leurs esclaves.

1810 : Des mesures impopulaires (suppression des prix avantageux dont bénéficiaient les insulaires sur les denrées importées et restriction dans la vente de spiritueux) suivies d’une importante diminution des réserves de riz et de farines provoquent une émeute à Jamestown qui tourne bientôt en insurrection. Le Lieutenant-gouverneur est prisonnier des rebelles tandis que le gouverneur Alexander Beatson se réfugie dans sa résidence, à Plantation House, refusant de céder aux insurgés. Impuissants, ceux-ci finissent par libérer leur prisonnier.

 

III. L’EXIL DE NAPOLÉON

15 octobre 1815 - 5 mai 1821: Napoléon est exilé à Sainte-Hélène. Il s'établit à Old Longwood House. L'arrivée de l'empereur déchu, qui entraîne avec lui de nombreux Français et qui provoque le renforcement de la garnison, a pour effet le doublement de la population de l'île. Un nouveau gouverneur, Sir Hudson Lowe, qui répond directement de la Couronne est envoyé spécialement sur place.

5 mai 1821: Sainte-Hélène est de nouveau pleinement administrée par la compagnie des Indes Orientales.

 

IV. DU DÉCÈS DE NAPOLÉON A NOS JOURS

1832: La Compagnie des Indes Orientales abolit l'esclavage en achetant aux maîtres la liberté de leurs esclaves.

22 avril 1834: L'île est transférée au gouvernement de Sa Majesté. Les privilèges des fonctionnaires sont drastiquement diminués et la garnison est réduite. L’île est plongée dans la misère.

1836: Visite de Charles Darwin lors de son voyage autour du monde à bord du HMS Beagle.

1840: La dépouille mortelle de Napoléon est rapatriée en France par le prince de Joinville.

1840-1868: Après l’interdiction de la traite et l’abolition de l’esclavage dans les colonies britanniques, une Cour de Vice-Amirauté est instituée à Sainte-Hélène. Elle est chargée de libérer les esclaves et de juger les équipages des navires esclavagistes. Il s’agissait souvent de vaisseaux battant pavillons portugais ou brésilien et acheminant des Noirs d’Angola au Brésil. Une fois libres, les nouveaux affranchis étaient le plus souvent envoyés aux Indes occidentales britanniques.

1858: Old Longwood House et la Vallée du Tombeau sont vendus à Napoléon III par la Grande-Bretagne. Ces sites constitueront avec les Briars les Domaines français de Sainte-Hélène.

Années 1870: La fin de la lutte contre la traite, le percement du canal de Suez et la construction de navires de nouvelle génération pouvant voyager sans escale des Indes en Angleterre provoquent une grande dépression.

1890-1897: Le chef zoulou, Dinizulu est détenu dans l'île. Il adopte le mode de vie européen et se convertit au christianisme.

1899: Le premier câble sous-marin reliant l'Afrique du Sud à l'Europe est posé. Il passe par Sainte-Hélène et l'île de l'Ascension.

1900-1903: Six mille prisonniers boers sont déportés à Sainte-Hélène. Cet afflux de population améliore l'état économique de l'île.

1907-1909: Sainte-Hélène reçoit la charge de vingt-cinq prisonniers zoulous.

1917-1921: Le sultan de Zanzibar, Sayyid Khalid bin Barghash al Said, et sa suite séjournent dans l'île en tant que prisonniers.

1922: L'île de l'Ascension devient une dépendance de Sainte-Hélène.

1938: Les îles Tristan da Cuhna, Gough, Inaccessible et Nightingale deviennent des dépendances de Sainte-Hélène.

1947: Visite de la famille royale à l'occasion d'un voyage en Afrique du Sud.

1957-1961: Trois prisonniers, membres d'un groupe nationaliste, provenant du Bahreïn sont déportés à Sainte-Hélène.

Années 1960: Le développement d'un centre de télécommunications à l'île de l'Ascension offre de nouvelles opportunités aux travailleurs.

1982: Le RMS St. Helena est réquisitionné lors de la guerre des Malouines.

1988: Naissance de l'actuelle constitution qui est entrée en application le 1er janvier 1989.

2002: Les Saint-Héléniens deviennent citoyens britanniques à part entière. Cette mesure a pour conséquence le départ de plus d'un millier d'insulaires en dix-huit mois.

2015: Sainte-Hélène sera normalement dotée d'un aéroport.

wathen-07s

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Longwood House in James WATHEN, A Series of Views illustrative of the Island of St Helena, London, 1821, No. 7.)

Références: GOSSE, Ph. St. Helena 1502-1938, London, 1938 ; MACÉ, J., Dictionnaire historique de Sainte-Hélène, Paris, 2004.

23:47 Écrit par St dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire de l ile |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.