10/04/2009

Sainte Hélène : sa vie, sa fête, le nom d’une île

 helenaCima[1].jpg

Sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin
 
Sainte Hélène fut la concubine de l’empereur romain Constance Chlore et la mère de l’empereur Constantin (306-337) qui, par l’édit de Milan (313), mit fin aux persécutions des chrétiens. Elle exerça une grande influence sur les décisions de son fils en matière religieuse et on lui a attribué la découverte de la Sainte-Croix. 
 
La raison pour laquelle le navigateur portugais João da Nova baptisa « Sainte-Hélène » l’île qu’il découvrit le 21 mai 1502 est obscure. Selon le calendrier catholique, sainte Hélène est fêtée le 18 août, et non le 21 mai, date à laquelle on fête Constantin. Pourquoi donc avoir baptisé une île par le nom de la mère du saint qui était fêté le jour de la découverte de l’île ?
 
L’explication la plus probable semble la suivante. A la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance, la péninsule ibérique accueillait de nombreux Grecs, qui étaient notamment employés dans la marine. Il semble fort probable que certains d’entre eux aient accompagné da Nova dans son voyage et que, par conséquent, ce soit le calendrier orthodoxe qui ait servi de référence pour donner un nom à l’île. Selon celui-ci, en effet, sainte Hélène est fêtée le 21 mai.
 
Référence : Edward Cannan, Churches of the South Atlantic 1502-1991, 1992, pp. 23-24.
 
(Illustration: Cima da Conegliano, St Helena, 1495, National Gallery of Art, Washington)

 

Commentaires

j'ai besoin de l'aide s.v.p. peux - tu chercher leur religion pour moi et inscriver le sur ce site ou en voyer le a mon hotmail

Écrit par : marie- eve | 21/05/2009

Les commentaires sont fermés.