26/08/2009

L’escale d’un grand scientifique

Charles_Darwin_portrate[1]48006[1]

La visite de Charles Darwin

Charles Darwin, dont on célèbre le bicentenaire de la naissance cette année, a fait escale à Sainte-Hélène en 1836 à l’occasion de son célèbre voyage autour du monde à bord du HMS Beagle. Pendant son court séjour – six jours seulement – il recueillit une foule d’information au sujet de la faune, de la flore et surtout de la géologie de l’île, la parcourant de l’aube au crépuscule. Curieusement, il ne fit pas mention du wirebird, espèce endémique, et considérait que tous les oiseaux avaient été introduits récemment.

 Darwin fut fort frappé par la pauvreté qui régnait à Sainte-Hélène – touchant surtout les esclaves affranchis – et l’état « scandaleux » de délabrement de Longwood Old House, dernière résidence de Napoléon. Il fut en revanche plus positivement étonné par le caractère anglais voire gallois de certains paysages et ses nombreux cottages. « J’appréciais tellement mes randonnées parmi les rochers et monts de Sainte-Hélène, confie-il dans son journal de voyage, que je me suis senti presque triste le matin du 14 juillet de devoir descendre à Jamestown. Avant midi, j’étais à bord, et le Beagle faisait voile. »

Référence : DARWIN, Ch., Voyage of the Beagle: Part 29 Harvard Classics, Cambridge, Massachusetts, 2004, pp. 512-517.

(Images: Charles Darwin à la fin des années 1830 ; Le HMS Beagle de Charles Darwin)

Commentaires

Bonjour. J'atterris sur ton blog vraiment par hasard... Wow... Voilà qui est vraiment intéressant. Je vais le mettre en lien sur le mien - enfin, si tu n'y vois pas d'inconvénient.
Ce fut une bien belle opportunité d'aller faire des recherches sur ce coin du bout de monde.
Amicalement,

Écrit par : Nautilus | 27/08/2009

Les commentaires sont fermés.