01/12/2010

Visiteurs célèbres à l’époque de la Compagnie des Indes Orientales

William Dampier, Thomas Murray, ca 1697.jpg524px-Captain-James-Cook[1] by Nathaniel Dance 1776.jpgduke-wellington-6001[1] by Sir Thomas Lawrence 1814.jpg

Ils ont connu l'île avant Napoléon

 

Lorsque l’on évoque Sainte-Hélène, c’est l’image de Napoléon qui vient généralement à l’esprit. Pourtant, avant son exil, quelques personnalités de renom y avaient déjà séjourné.

 

Edmund Halley est l’un d'eux. Il avait vingt ans en 1676 lorsque, jeune astronome, il débarque dans l’île pour réaliser une cartographie stellaire de l’hémisphère sud et étudier les orbites de Vénus et de Mercure. L’une des collines de Sainte-Hélène qui était devenue son laboratoire est encore appelée Halley’s Mount de nos jours.

 

Le fameux explorateur et capitaine de boucaniers, William Dampier, y séjourne, quant à lui, cinq ou six jours en 1691. Il dresse un constat toujours valable aujourd’hui : les insulaires ne peuvent vivre décemment s’ils ne sont pas soutenus financièrement outremer.

 

Le capitaine James Cook fit quant à lui escale à Sainte-Hélène en 1771, puis en 1775. Dix ans plus tard, c’est le futur duc de Wellington qui y fait étape de retour des Indes. Le vainqueur de la bataille d'Assaye loge à Jamestown dans la même maison où, en 1815, Napoléon passera ses premières nuits.

 

Références : MACÉ, J., Dictionnaire historique de Sainte-Hélène, Paris, 2004, p. 242 ; GOSSE, Ph. St. Helena 1502-1938, London, 1938, pp. 196-197 ; STEINER, S., LISTON, R., St Helena, Ascension, Tristan da Cunha, Chalfont St Peter, 2007, p. 22.

 

(Illustrations: William Dampier par Thomas Murray, ca. 1697 ; Capitaine James Cook par Nathaniel Dance, 1776 ; Le duc de Wellington par Sir Thomas Lawrence, 1814)

 

Commentaires

C'est difficiles à trouver expérimentés personnes sur cette sujet , cependant, vous ressemble vous savez ce que vous parlez! Merci

Écrit par : Refugio | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.